Culinaires Gourmande

La galette des Rois.

Comme je sais qu’il y a des amateurs de galette, j’ai décidé de raconter l’histoire de cette coutume bien française.

La galette des rois est attendue par tous les gourmands. Mais savez-vous vraiment d’où t-elle vient ?

Histoire de la galette des Rois :

A la base, la galette des Rois était une origine païenne puis religieuse. 

La tradition de la galette des Rois est aujourd’hui bien plus culinaire que religieuse. Elle est traditionnellement vendue et consommée en France, au Québec, en Acadie, en Suisse, au Luxembourg, en Belgique et au Liban à l’occasion de l’Épiphanie, célébrée le 6 janvier.

L’histoire de la galette remonte à l’Antiquité romaine. Pendant la fête païenne des Saturnales (ce sont les fêtes romaines dédiées au dieu Saturne de la fin du mois de décembre et au début du mois de janvier). Les Romains utilisaient la fève d’un gâteau comme pour tirer au sort le « Saturnalicius princeps » (Prince des Saturnales ou du désordre). Cela donnait au « roi d’un jour » le pouvoir d’exaucer tous ses désirs pendant la journée (comme donner des ordres à son maître) avant d’être mis à mort.

Pour assurer une distribution aléatoire des parts de galette, il était de coutume que le plus jeune se place sous la table et nomme le bénéficiaire de la part qui était désignée par la personne chargée du service.

Histoire de la fève :

L’emploi de la fève remonte aux Grecs, qui en utilisaient pour l’élection de leurs magistrats. Les Romains se servant du même moyen pour élire le maître des Saturnales. 

Les premières fèves en porcelaine apparurent à la fin du XVIII ème siècle. À partir de 1870, les graines de fève furent systématiquement remplacées par des figurines en porcelaine ou – plus récemment – en plastique. Actuellement, si on trouve toujours de vraies fèves, il existe une multitude de fèves fantaisie que collectionnent les adeptes de la fabophilie.

Cela vous donne envie de faire votre propre galette des Rois et bien voici celle que je fais.

Tout d’abord il vous faut  :        
  • 2 pâtes feuilletées
  • 100 g de poudre d’amande
  • 75 g de sucre semoule
  • 1 oeuf
  • 50 g de beurre mou
  • 1 jaune d’œuf pour dorer
  • 1 fève

 

 

 

Première étape :

Préchauffer le four à 210°C (thermostat 7).

Deuxième étape :

Disposer une pâte dans un moule à tarte, la piquer avec fourchette.  

 

Troisième étape :

Mélanger dans un saladier tous les ingrédients (poudre d’amandes, sucre, œuf et beurre mou). 

Quatrième étape :

Étaler la préparation sur la pâte, y mettre la fève. Petite astuce, la mettre sur le bord de la galette pour minimiser les chances de tomber dessus en coupant la galette ! 

Cinquième étape :

Puis refermer la galette avec la seconde pâte et bien souder les bords. A l’aide d’un couteau, décorer la pâte en y traçant des dessins si vous le souhaitez, percer le dessus de petits trous pour laisser l’air s’échapper. Puis dorer au jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau. 

Sixième étape :

Enfourner pendant 40 minutes environ. Je vous conseil de bien surveiller la cuisson, car 25 minutes peut suffire mais ne pas hésiter non plus à laisser jusqu’à 40 minutes si nécessaire. 

Voila le résultat 😀 

Et la dernière étape, il ne vous reste plus qu’à la déguster, bon goûter 😉 

 

Si vous avez fait de jolies galettes des rois, envoyez-nous vos chefs-d’oeuvre. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *